Le Collège - Vivre à Vimoutiers

Aller au contenu

Menu principal :

Le Collège

Histoire
Le Collège
L'enseignement chrétien
Avant la seconde guerre mondiale
Avec le bulletin des anciens...

L'abbé Oriot, chanoine honoraire de Séez voulut bien répondre à la demande de M. le Curé de Vimoutiers en fondant un collège.

Il choisit des professeurs brevetés. En 1824, le collége ayant pris une telle extension, il fut obligé de se débarrasser de son école primaire.

Les grands établissements universitaires enlevèrent un certain nombre d'élèves, de sorte que, peu à peu, notre collège perdit de son importance.
En 1836, le directeur de l'époque fut autorisé à joindre à son pensionnat une école primaire.

Celui-ci fit appel à la maison des frères de Ploërmel. Il proposa alors, grâce à l'intermédiaire de M. le Curé qui acceptait de venir en aide en fournissant 3 000 francs pour l'acquisition de mobilier, de vendre son établissement à la ville moyennant 20 000 francs.
Le projet fut accepté par le conseil mais ne fut jamais réalisé.

Une société anonyme vint à se former et en fit l'acquisition pour répondre à une forte demande de la population.
Des frères furent même nommés comme instituteurs communaux.
L'administration de la société du collège obtint de l'évêché l'autorisation de placer à la tête de l'établissement M. l'abbé Giet, l'un des vicaires de la paroisse.

Les temps étaient difficiles et la société ne put réussir à équilibrer son budget malgré l'adjonction de l'école libre.
La liquidation s'imposa et M. Renou, ancien chef d'institution à Dourdan,vint déclarer vouloir diriger personnellement l'établissement dit " Collège de Vimoutiers", et le transformer en pensionnat primaire (janvier 1881)



Les élèves
 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu