Eglise St-Denis - Vivre à Vimoutiers

Aller au contenu

Menu principal :

Eglise St-Denis

Histoire

Ce document relate l'histoire de l'église St-Denis du Pont de Vie. Il a été réalisé par " L'ADPE " ( Association de Défense du Patrimoine et de l'Environnement du Pont de Vie ).

L'Histoire de la petite église Saint-Denis du Pont de Vie.

L'histoire de la paroisse et de l'église du " Pont de Vie " méritait, tant elle présente d'intérêts, une étude historique approfondie. Les élements réunis pour la plupart par Mr Maurice Boittin, archiviste de la société historique de Vimoutiers, nous enseignent que le " Pont-de-Vie " jusqu'à la révolution constituait une entité totalement indépendante de Vimoutiers et finalement ratachée à celle-ci en Mars 1829.

Au sommet d’une colline qui domine la vallée de la Vie a été édifiée au XIe siècle, une ravissante église, typique du pays d'Auge, dédiée à Saint-Denis, premier Evêque de Paris.
Dans le rôle de l'Echiquier de Normandie figure une charte rédigée en 1218 par Hugues de Guerquesalles après la mort de son épouse. Elle porte son sceau et celui de son fils Geoffrai.
Cette charte fut établie en présence de Nicolas et Guillaume de Malvoue et de Robert, Abbé de Saint -André de Gouffern.

L'Eglise du Pont de Vie
Il se déclare " Homme et Vassal de la Vierge Marie et aussi " Aux " ( Sic ) Eglises de Guerquesalles, du Pont-de-Vie, de Vimoutiers et termine par sa décision de léguer ses biens à toutes ces églises ainsi qu'aux pauvres infirmes de l'hospice Saint-Thomas d'Argentan.
On sait qu'au XIe siècle Guillaume de Guerquesalles fit construire une léproserie à proximité de l'église paroissiale près du chemin que depuis le Moyen Age on appelait le " Grand Chemin ".
Cet axe, très fréquenté, était emprunté par tous les pélerins qui venaient de l'est et se rendaient en pélerinage au Mont Saint-Michel.

Pour franchir la rivière " La Vie ", il n'existait alors qu'un seul passage vraisemblablement à gué, dénommé " Pontem-Viam " ( Le pont sur la voie ), qui donnera son nom au village du Pont de Vie.

Après le Moyen Age, la léproserie du Pont de Vie disparut et en 1700 les biens qui en restèrent furent attribués à l'Hospice de Vimoutiers.
La paroisse du Pont de Vie (et son église) faisait partie, de la Baronnie de Camembert dont le Seigneur temporel et spirituel était l'Abbesse de l'Abbaye d'Almenêches. La dîme de l'église du Pont de Vie, dont le Curé desservait également le Hameau d'Hectot à Camembert, était versée à cette Abbaye.

Saint-Denis

L'emplacement stratégique de l'église explique l'occupation très ancienne des lieux pour le culte, et lui confère un intérêt historique. L'édifice fut ainsi souvent remanié.
L'étude archéologique situe l'habitat et le culte funéraire remontant au VIIe siècle avec une nécropole établie autour de l'église dédiée à Saint-Denis, évangélisateur.

L'Abbé Gatry dans ses notes consacrées à Vimoutiers, évoque la découverte de plusieurs sarcophages monolithiques d'époque mérovingienne dans le cimetière.

Le culte des morts et celui attaché au sauveur, se sont principalement développés à partir de la fin du VIIe siècle pour s'amplifier au cours des deux siècles suivant, parallèlement à celui de l'archange Saint-Michel
.

Un mécénat princier en faveur de l'église se met en place, d'abord ducal, puis seigneurial.

C'est ainsi que la première mention de la paroisse du Pont de Vie apparaît dans une charte officielle datée de 994, dans laquelle le duc Richard 1er cède au monastère de Jumièges ce qui lui restait de possession à Vimoutiers et ses environs, dont les terres comprises entre le bourg et Pont de Vie, " terres qui divisent [...] le chemin qui va au Mont-Saint-Michel ".

Abbaye de Jumièges
Abbaye de Jumièges

Construit dans un site enchanteur cet édifice présente quatre époques principales:

Autel actuel

XVIIIe siècle :
Embellissement du choeur.

XI - XIIe siècles :

L'église primitive était constituée de la nef actuelle. Elle a été construite en " Roussier" la pierre du pays de Vimoutiers, dans le style roman. Comme toutes les églises de cette époque la charpente est construite indépendamment du gros oeuvre. De cette époque subsistent les fonds baptismaux.

Du XIII au XVI siècle le bâtiment connaît d'importants travaux d'agrandissement avec la contruction d'un coeur gothique en prolongement de la nef.
L'élévation est en "roussier". Sous l'autel actuel subsiste un très bel autel en pierre, vraisemblablement du XIIIe siècle.

Eglise St-Denis du Pont de Vie

Cliquez sur les images pour les visionner en plein écran.

XIXe siècle :

L'église subit d'importants travaux d'agrandissement et le décor, ainsi que le mobilier intérieur, sont modifiés.
On construit une sacristie à l'arrière du choeur.
Dans le style XVIIIe, on aménage le choeur avec un Maitre autel constitué d'un retable à deux pilastres à fronton cintré en bois peint.  

On y scelle un tabernacle carré à pilastres. Au dessus du tabernacle, est fixée une toile signée Daverne représentant le Sacré Coeur.

En limite du choeur, dans l'ancienne nef romane, au nord et au sud, sont édifiés deux autels avec retable à colonnes ioniques et fronton cinré en bois peint.
Le choeur est séparé de la nef par une grille en bronze. Un grand luste éclaire la nef.

Le Clocher.

La Grosse Cloche

Sur celle-ci est écrit :

Je serai la voix du Seigneur et de tous, dans son temple, s'écrieront gloire au Seigneur. C'est ce que j' écrierai, moi, et tout homme vivant. En l'année 1858, par une bénédiction solennelle, j'ai été dédicacée sous le vocable de la bienheureuse Marie. Conçue sans tache ce nom me fut choisi par Antoine Jodelle et Bathilde Vivier son épouse.

Cette cloche dédicacée à la Vierge Marie, a été fabriquée par la fonderie Ernest Bolée du Mans 1830-1842, ce travail obtint la médaille d'argent.

La Petite cloche


Sur celle-ci est écrit :
Je veux chanter pour mon Dieu aussi longtemps que je vivrai.

J'ai été fabriquée en l'année du seigneur 1453. On ajouta du métal pour me refaire, l'année 1858 et je fus dédicacée à Dieu en l'honneur de Saint-Joseph et de Saint-Denis.

La Chapelle St-Marc.

Il existait également au Pont de Vie, une petite chapelle maintenant disparue, " La chapelle St-Marc ".
Au début du siècle, il y avait encore des processions qui partaient de l'église du Pont de Vie jusqu'à cette chapelle.
Une fête patronale avait lieu à la Saint-Denis au mois d'octobre et ce jusqu'en 1961. Cette fête a été reprise le 6 octobre 1996.

Personnages célèbres.

Deux personnages célèbres sont nés au Pont de Vie :

- il s'agit de l'abbé François ROZEY qui, né le 27 Septembre 1761 en cette paroisse en devint le curé quelques années plus tard. il joua un rôle important dans l'implantation à Vimoutiers d'une importante communauté religieuse.

- Paul Creton, né au Pont de Vie au XVIIe siècle qui inventa les toiles cretonnes.

De nos jours.

En 1987 un début de restauration qui n'a pas été poursuivie dans de bonnes conditions a laissé l'église a l'abandon.
Cette charmante petite église, est un des édifices le plus ancien sur les chemins du Mont-Saint-Michel.
Ces chemins ont été réhabilités par les soins de " l'association des chemins de Saint Michel
".
L'inauguration du grand chemin de Pont de Vie a eu lieu les 11 et 12 Septembre 2004.

Crèche de l'église Saint-Denis du Pont de Vie
Eglise du Pont de Vie
 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu